Photo des galaxies M81 et M82.

M81 (en bas) et M82 (en haut) forment un duo galactique attrayant pour l’observateur équipé d’un instrument de 100 à 200 mm.
Image : Gérard Bauza

Période d’observation : automne, hiver, printemps, été
Constellation : Grande Ourse
Difficulté : assez facile
À observer sous un ciel noir

Parmi les nombreux objets hébergés par la Grande Ourse, le duo formé par les galaxies M81 et M82 est remarquable. Les deux objets sont éloignés de seulement 40′ ce qui permet de les observer ensemble et d’apprécier leurs différences d’aspect. M81 est une galaxie elliptique vue de trois-quarts, vaste ovale diffus avec un noyau marqué et quasi ponctuel. Quant à M82, c’est une galaxie irrégulière vue par la tranche, plus petite mais contrastée et dont sa forme rappelle celle d’un cigare.

Repérage

Le champ occupé par M81 et M82 se localise en prolongeant d’une fois l’une des diagonales du récipient de la « casserole ». On peut aussi s’aider de deux petits groupes de trois étoiles situés non loin.  Les deux galaxies sont faibles dans un chercheur 6×30. Elles sont aussi repérables dans une paire de jumelles 10×50.

Repérage de la zone où se situent M81 et M82 dans la Grande Ourse. La mire rouge correspond à celle d’un pointeur Telrad (cercles concentriques de 4, 2 et 0,5°).

Observation

Avec 60 mm de diamètre, un grossissement de 20 à 40 fois révèle déjà la nature des deux objets,  qui sont observables ensemble. Sachez que la vision directe d’objets aussi éloignés n’est pas si courante !

Repérage aux instruments de M81 et M82 dans la Grande Ourse.

Repérage aux instruments de M81 et M82 dans la Grande Ourse.

À 130 mm de diamètre, le couple gagne en luminosité et et la vision est attrayante. De plus, avec un grossissement de 90 fois, les galaxies s’observent individuellement. L’ovale diffus de M81 ne présente guère plus de détails mais deux étoiles superposées à son disque sautent aux yeux. M82 est brillante et contrastée mais sans réel détail supplémentaire.

Avec 200 mm de diamètre, un grossissement de 20 à 40 fois donne une image lumineuse du duo, qui devient vraiment attractif : c’est le moment de noter les différences d’aspect et de vision des deux galaxies ! A 200 fois, M81 ne révèle pas plus de détails mais M82 commence à montrer sa nature irrégulière : une bande d’absorption se dessine presque au milieu et on peut déceler une à deux nodosités plus brillantes.

Taille apparente Magnitude Dimensions Distance
M81 25’x12’ 6,9 60 000 al  12,5 millions al
M82 11’x4’ 8,4  37 000 al  14 millions al

D’autres idées d’observation dans notre rubrique Ciel profond.