Un rapprochement entre notre satellite et la planète rouge à observer dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020.

Illustration montrant la position de la Lune et de Mars vers 7h le 3 octobre 2020. Le cercle bleu correspond à un champ de 6 degrés typique d'une paire de jumelles 10x50. Mars et la Lune sont au dessus de l'horizon ouest, à moins d'un degré l'un de l'autre.
Position de la Lune et de Mars vers 7h le 3 octobre 2020. Le cercle bleu correspond à un champ de 6 degrés typique d’une paire de jumelles 10×50.

Elle avait déjà accompagné Mars dans sa trajectoire nocturne les 9 août et 6 septembre derniers : “jamais deux sans trois”, la Lune s’approche donc à nouveau de la planète rouge dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020. Rappelons que Mars est également au plus près de la Terre le 13 octobre et peut actuellement être observée dans d’excellentes conditions.

Comme le 6 septembre, l’observation peut se faire en deux temps, d’abord le soir au lever des deux astres puis le matin avant que le ciel s’éclaircisse. Vendredi 2 octobre au soir, Mars et la Lune se lèvent côte à côte à l’horizon est vers 20h15 (heure de Paris) et sont séparés d’un peu moins de 5 degrés : on les voit ensemble dans une paire de jumelles mais pour cela, mieux vaut attendre que le duo soit un peu plus haut dans le ciel, vers 21h au moins.

Tout au long de la nuit, la Lune se rapproche progressivement de la planète rouge et par le jeu de la mécanique céleste, lui “passe dessous”. Si bien qu’au matin du 3 octobre vers 7h, on retrouve la Lune à gauche de Mars (alors que c’était l’inverse la veille au soir), et surtout beaucoup plus près : moins de 1 degré !

Illustration montrant le rapprochement entre la Lune et Mars, le 3 octobre 2020 vers 7h (heure de Paris) tel qu'on peut le voir dans des jumelles de type 10x50.
Rapprochement entre la Lune et Mars, le 3 octobre 2020 vers 7h (heure de Paris) tel qu’on peut le voir dans des jumelles de type 10×50.

Les amateurs de jolis spectacles célestes devraient être comblés et les photographes ne manqueront pas, le soir comme le matin, d’ajouter à cette scène un bel avant-plan terrestre.

Retrouvez d’autres idées d’observations dans notre rubrique À voir actuellement dans le ciel.