Ce joli rapprochement est à observer peu avant l’aube le 19 août 2022. Il se produit près de constellations hivernales, déjà visibles en fin de nuit au cœur de l’été.

Illustration montrant la position de Mars près du dernier quartier de Lune, juste au dessus de la constellation du Taureau. Mars a l'aspect orangé. Le ciel est bleu nuit, et il y a un premier plan campagnard.
Positions respectives de la planète Mars et de la Lune le 19 août 2022 vers 5h30 (heure de Paris) par rapport aux constellations hivernales du Taureau, du Cocher et d’Orion. Le cercle bleu représente un champ de 6 degrés typique d’une paire de jumelles 10×50.

Un peu avant l’aube du 19 août, vers 5h30, un joli quartier de Lune rend visite à Mars. En plus d’admirer le duo à l’œil nu, c’est aussi une bonne occasion de les détailler ensemble dans une paire de jumelles grossissant une dizaine de fois.

Illustration montrant l'aspect de la Lune et de Mars dans des jumelles 10x50. En haut à droite, la Lune est au dernier quartier, en bas à gauche Mars est lumineuse et orangée.
Aspect de la Lune et de Mars le 19 août 2022 vers 5h30 (heure de Paris), tels qu’on peut les voir dans une paire de jumelles de type 10×50, avec un champ de 6 degrés.

Cet horaire matinal est aussi l’occasion de repérer trois des plus remarquables constellations de l’hiver… alors que nous sommes en plein été ! En effet, chaque mois le ciel se décale de deux heures, et regarder en fin de nuit, c’est aussi anticiper les saisons. Le duo planétaire surplombe la constellation du Taureau dont l’étoile principale, Aldébaran, a une teinte orangée similaire à celle de la planète Mars. Toujours dans le Taureau, repérez le ravissant amas d’étoiles des Pléiades, juste à gauche de notre duo vedette.

À gauche du Taureau, la constellation du Cocher a la forme d’un anneau dont la pierre précieuse n’est autre que la lumineuse étoile Capella. Enfin, plus près de l’horizon, la majestueuse constellation d’Orion qui s’extirpe des brumes est marquée à ses extrémités par deux autres étoiles remarquables : Betelgeuse à la couleur orangée et Rigel, plutôt bleutée.

Après ce petit tour des constellations hivernales, l’aube aura sans doute eu le temps de pointer… Si votre horizon est bien dégagé, peut-être apercevrez-vous la planète Vénus qui se lève entre l’est et le nord-est, ajoutant du charme à la scène !