Un spectaculaire rapprochement planétaire à observer du 3 au 7 avril 2022.

Illustration montrant les positions respectives des planètes Vénus,Saturne et Mars le 5 avril 2022 vers 6h30 (heure de Paris). Le cercle bleu représente un champ de 6° typique d'une paire de jumelles 10x50.  Le ciel est en train de s'éclaircir à l'horizon et il y a un premier plan d'arbres.
Positions respectives des planètes Vénus,Saturne et Mars le 5 avril 2022 vers 6h30 (heure de Paris). Le cercle bleu représente un champ de 6° typique d’une paire de jumelles 10×50.

Souvenez-vous : le matin du 28 mars, les planètes Vénus, Mars, Saturne étaient rassemblées avec la Lune au-dessus de l’horizon sud-est et nous expliquions à cette occasion que cette rencontre était la première de plusieurs magnifiques rendez-vous planétaires, à proximité de l’écliptique. Aux premiers jours d’avril, la Lune a disparu de ce coin de ciel et Vénus poursuit son ascension vers l’est. Et c’est du côté de Mars et de Saturne qu’un croisement très serré se dessine : au meilleur de l’événement, les deux planètes auront une distance apparente inférieure à 20 minutes d’arc (l’équivalent des deux-tiers du diamètre lunaire) !

Pour profiter de cette superbe rencontre, deux solutions s’offrent à vous :
– vous misez uniquement sur le matin du 5 avril où les deux planètes sont au plus près l’une de l’autre ;
– ou bien vous décidez de suivre le rapprochement progressif des deux planètes : dans ce cas, commencez vos observations dès le 3 avril et poursuivez-les, pourquoi pas, jusqu’au 7. Cet intervalle de cinq jours vous donne de bonnes chances de profiter d’une fenêtre météorologique favorable.

Illustration animée montrant les positions apparentes de Saturne et mArs l'une par rapport à l'autre entre le 3 et le 7 avril 2022 à 6h30. Le fond de ciel est orangé car l'aube est naissante à 6h30.
Animation montrant les positions respectives des planètes Mars et Saturne entre le 3 et le 7 avril 2022 vers 6h30 (heure de Paris) dans une paire de jumelles de type 10×50, avec un champ de 6 degrés.

La rencontre est spectaculaire et aisément visible à l’œil nu bien que les deux planètes ne soient pas au maximum de leur éclat. Privilégiez simplement de les observer dans un ciel encore suffisamment noir pour les repérer : aux latitudes de la France métropolitaine, il faut donc sortir vers 6h30-6h45. Tournez-vous vers l’horizon est sud-est et repérez l’étincelante Vénus : notre duo se trouve un peu plus à droite, il s’agit de deux points à l’éclat similaire.

N’hésitez pas à utiliser vos jumelles si vous en possédez, le spectacle n’en sera que meilleur. Et si vous disposez d’une lunette astronomique ou d’un télescope, munissez-les d’un faible grossissement pour distinguer ensemble la forme ovale de Saturne entourée de ses anneaux et le minuscule globe orangé de Mars !

Le spectacle disparaîtra naturellement avec la luminosité grandissante de l’aurore. Mais si vous n’êtes pas rassasié, prenez note qu’un autre superbe rapprochement planétaire matinal aura lieu à la fin du mois d’avril, cette fois entre Vénus et Jupiter !

Retrouvez toutes les événements intéressants du moment dans notre rubrique À voir actuellement dans le ciel.