Au soir du 13 février 2019, les deux planètes Mars et Uranus sont côte à côte. Une bonne occasion pour identifier facilement la lointaine géante gazeuse aux jumelles et instruments !

Aspect du ciel en direction du sud-ouest, le 13 février vers 20h (heure légale pour Paris). Le cercle bleu représente le champ d’une paire de jumelles 10×50.

Dès que la nuit tombe au soir du 13 février 2019, portez votre regard en direction du sud sud-ouest et localisez Mars à partir du quartier de Lune et des constellations environnantes. Si la planète rouge n’a plus l’éclat qu’elle avait l’été dernier, elle est encore presque aussi lumineuse que l’étoile principale du Taureau, Aldébaran. Puis à l’aide d’une paire de jumelles ou d’un instrument muni d’un faible grossissement, pointez Mars : vous pourrez alors repérer, à peine à plus de 1° au sud-est, la planète Uranus.

Aux jumelles (voir l’illustration ci-dessous), les deux planètes sont ponctuelles mais leur éclat bien différent : Mars est la plus éclatante (magnitude 1) et sa couleur orangée évidente. Uranus est bien plus discrète : sa magnitude à 6 est inférieure à celle de l’étoile Torcular du Bélier (magnitude 4,3), plus au sud dans le champ des jumelles. Mais peut-être parviendrez-vous à discerner sa couleur bleu-vert ? Même avec un télescope, vous ne pourrez pas discerner de détails à sa surface. Toutefois, sachez qu’en identifiant ce point lumineux, vous portez votre regard à 3 milliards de kilomètres de la Terre !

Représentation de Mars et Uranus aux jumelles le 13 février 2019

Positions de Mars et Uranus sur le ciel étoilé, le 13 février 2019 vers 20h (heure légale pour Paris). Pour les observateurs situés sur d’autres continents, la position de Mars sera légèrement différente au soir du 13 février. Le champ représenté correspond à celui vu aux jumelles 10×50.