Un rassemblement planétaire à admirer du 21 au 24 mai 2020 au dessus de l’horizon nord-ouest, à l’œil nu ou aux instruments.

Position de Vénus et Mercure le 21 mai 2020 vers 22h15 (heure de Paris).

La planète Vénus a tenu le haut de l’affiche durant tout le début de l’année 2020 : étincelante et particulièrement haute dans le ciel, elle a accompagné nombre de nos soirées passées le nez en l’air.

Mais cette belle fenêtre d’observation se referme avec l’approche de la saison estivale. Durant tout le mois de mai, Vénus plonge chaque soir davantage en direction de l’horizon ouest. Dans le même temps, la planète Mercure circule en sens inverse et apparaît au nord-ouest le soir, aux alentours du 15 mai. Ces deux trajectoires planétaires nous valent une belle rencontre crépusculaire : le jeudi 21 mai vers 22h15, recherchez Mercure et Vénus l’une au dessus de l’autre, séparées de seulement 1,5° ! Vénus est la plus lumineuse mais Mercure est bien visible. Les deux planètes sont visibles ensemble à l’œil nu, mais aussi aux jumelles ou avec un instrument astronomique muni d’un faible grossissement.

Le vendredi 22 mai vers 22h15, la configuration est même un peu plus serrée alors que les deux planètes sont alignées horizontalement, Mercure à gauche et Vénus à droite. C’est d’ailleurs l’occasion de constater la rapidité de leur déplacement l’une par rapport à l’autre en 24 heures.

Ensuite, les deux planètes continuent leur chemin en s’éloignant l’une de l’autre, Vénus chaque soir plus basse et Mercure chaque soir plus haute. Toutefois, prenez le temps d’observer à nouveau l’horizon nord-ouest le dimanche 24 mai vers 22h15 : un très fin croissant lunaire de deux jours saluera Vénus et Mercure !

Position de Vénus, Mercure et la Lune le 24 mai 2020 vers 22h15 (heure de Paris).

Envie d’autres idées d’observation ? C’est par ici !