L’événement mondial On the Moon again nous invite à fêter le cinquantenaire du premier homme sur la Lune en observant tous ensemble notre magnifique satellite !

Le 21 juillet 1969, l’Homme posait pour la première fois le pied sur la Lune. Cet événement avait alors été suivi à la radio et grâce aux rares télévisions d’alors par plus de 600 millions de personnes dans le monde. Nombre d’entre-elles se souviennent encore de ce moment vécu en famille ou avec des amis.

Aujourd’hui, alors que nous allons fêter le cinquantenaire de cet événement, un collectif de scientifiques a eu l’idée de renouveler ce grand moment de partage autour de la Lune en proposant à tous ceux qui le souhaitent de l’observer les soirs des 12 et 13 juillet 2019 : un événement intitulé On the Moon again (traduction : A nouveau sur la Lune).

Participer à l’événement

Que se passe-t-il au juste durant ces deux soirées ? C’est très simple, il y a deux possibilités :

  • vous possédez un instrument (paire de jumelles, lunette astronomique, télescope) : sortez-le devant votre maison, dans un parc public, sur le trottoir en ville, pointez la Lune et invitez vos voisins, des amis, les passants à observer la Lune en direct (pensez aussi à inscrire votre point d’observation sur le site On the Moon again).
  • vous n’avez pas d’instrument : repérez sur le site de l’événement l’un des lieux d’observation près de chez vous et allez découvrir la Lune !

Qu’y a-t-il à voir ?

Les 12 et 13 juillet, la Lune est visible avant même que le Soleil passe derrière l’horizon et se couche tard dans la nuit. Elle a l’aspect gibbeux, c’est à dire qu’elle a dépassé le premier quartier mais qu’elle n’est pas encore pleine.

Un premier coup d’œil général à faible grossissement permet d’identifier les principales mers à sa surface, qui sont quasiment toutes entièrement visibles. Pour les repérer, reportez vous à la carte ci-dessous ou procurez-vous la Carte de la Lune, un outil idéal pour les débutants.

Aspect de la Lune le 13 juillet 2019, avec l’identification des mers et océan.
Simulation Atlas Virtuel de la Lune.

Puis, si l’on regarde dans un instrument permettant de grossir 100 fois et davantage, on peut explorer toute la partie éclairée et plus particulièrement le terminateur (la ligne séparant la partie éclairée de la partie non-éclairée) : à cet endroit, c’est le lever du Soleil sur la Lune et la présence d’ombres générées par les reliefs (cratères, failles, montagnes…) rend le spectacle saisissant.

Le 13 juillet, profitez-en aussi pour regarder à l’œil nu les environs proches de la Lune : en effet, elle se trouve alors tout près de la brillante planète Jupiter.

Enfin, pensez aussi à sortir pour observer l’éclipse partielle de Lune le mardi 16 juillet au soir !

Nous vous souhaitons un bon retour sur la Lune !