La carte du ciel Stelvision 365 est conçue à Toulouse et fabriquée dans le Tarn (Occitanie, France). Depuis la toute première édition en 2011, les tirages se sont multipliés pour faire face à la demande et aux évolutions successives de ce produit très populaire. Découvrez en images les moyens et équipes mobilisés pour sa fabrication !

L’impression

Photo montrant le pupitre de travail de l'imprimeur Escourbiac avec les premières feuilles imprimées de la carte Stelvision 365 pour contrôle.
Le pupitre de commande et de contrôle chez l’imprimeur Escourbiac : les couleurs sont soigneusement calibrées, les premières feuilles sont contrôlés et validés avant le lancement du tirage, qui compte en général plus de 10 000 exemplaires.
Photo montrant la ligne de machines servant à l'impression de la carte Stelvision 365, qui fait plusieurs mètres de long.
Vue d’ensemble de la machine d’impression offset. Au premier plan à droite : la pile de papier blanc. Chaque feuille est happée automatiquement et parcourt toute la longueur de la machine avant de sortir imprimée recto/verso.
Photo montrant la pile de feuilles blanches et le système mécanique qui permet de les attraper pour les insérer dans la ligne d'impression.
Un mécanisme impressionnant prélève les feuilles une par une et les injecte dans la machine au rythme de 15 000 par heure, soit plus de quatre par seconde !
Photo montrant la fin de la ligne d'impression.
À l’autre bout de la machine, les feuilles sont imprimées. Chacune des quatre couleurs de base (cyan, magenta, jaune, noir) a été appliquée séparément sur chaque face (recto/verso), grâce à des plaques encrées. C’est ce qu’on appelle l’impression offset.
Photo montrant l'encrier jaune de la ligne d'impression ainsi que le rouleau qui trempe dans l'encre.
En haut de la machine : gros plan sur l’un des groupes d’encrage. Le réservoir (encrier) est rempli d’encre jaune, et celle-ci est constamment remuée.

Et maintenant, la machine s’anime en vidéo

Du pupitre de commande aux encriers, voici la machine en action !

La découpe

Photo montrant la pile de fauilles imprimées de cartes Stelvision 365 avant la découpe. La machine de découpe est en arrière-plan.
Dans la partie de l’atelier dédiée à la découpe, les disques représentant le ciel étoilé sont visibles au premier plan, imprimés six par six. Ils seront découpés grâce à un outil monté sur ces robustes machines dont l’allure antique n’empêche pas une redoutable efficacité.

Le façonnage

Photo montrant le plan de travail avec deux perçonnes qui plient  et façonnent la carte Stelvision 365.
Nous sommes maintenant à l’atelier de façonnage, non loin de l’imprimerie. Le façonnage comporte de multiples étapes de pliage, collage, rivetage.
Photo montrant la mise en place du rivet au milieu de la partie tournante de la carte Stelvision 365.
Une étape délicate : le rivetage. Le rivet permet la rotation du disque, ce qui qui permet de régler la carte du ciel pour n’importe quelle date de l’année. Il est essentiel qu’il soit parfaitement positionné, bien au centre et sans serrage excessif.
Photo montrant la mise sous pochette plastique de la carte Stelvision 365 par un opérateur.
L’étape finale de fabrication : l’insertion de la carte dans sa pochette plastique. C’est cette pochette ressemblant à un protège-cahier qui rend la carte utilisable partout, même la nuit en conditions humides.

Merci à tous !

Merci aux équipes de l’imprimeur Escourbiac et de l’atelier de Braconnac, sans qui la carte du ciel Stelvision 365 n’existerait pas concrètement ! Merci pour ce travail si professionnel !

Et merci à tous nos clients qui, en admirant le ciel étoilé à l’aide de la carte Stelvision, donnent du sens à tout ce travail !