La Lyre
été, automne
assez facile

M57 figure parmi les objets les plus connus et les plus regardés par les observateurs. C’est une nébuleuse planétaire, relique d’une étoile en fin de vie dont les gaz expulsés il y a quelques milliers d’années nous apparaissent sous la forme d’un anneau remarquable. Petite, elle est aussi brillante… et assez facile à pointer ! C’est véritablement l’une des vedettes du ciel estival.

Photo de la nébuleuse M57.
Alors que visuellement, M57 a l’aspect d’un rond de fumée, la photographie permet de révéler ses couleurs. Image : Gérard Bauza

Repérage

M57 se situe dans la Lyre, entre les étoiles β (bêta) et γ (gamma) Lyre qui marquent les coins inférieurs de la constellation. Pas tout à fait au milieu ni tout à fait sur la ligne qui relie les deux astres, M57 se repère facilement à faible grossissement grâce à sa brillance et à sa forme ovale.

Repérage de la zone où se situe M57 dans la Lyre. Les cercles bleus représentent des champs de 4° (typique d’un chercheur) et 2° (champ typique d’un pointeur à mire circulaire).
Repérage de la zone où se situe M57 dans la Lyre. Les cercles bleus représentent des champs de 4° (typique d’un chercheur) et 2° (champ typique d’un pointeur à mire circulaire).

Observation

Avec 60 mm de diamètre et un grossissement de 30 fois, M57 n’est pas bien grosse mais il est déjà facile d’identifier son ovale. À 80 fois et en utilisant la vision décalée (c’est-à-dire en regardant juste à côté de la nébuleuse), on peut deviner sa forme annulaire si le ciel est bien noir.

Repérage aux instruments de M57 dans la Lyre. Les cercles bleus représentent des champs de 4° (typique d’un chercheur) et 2° (champ d’un oculaire classique grossissant 25 à 30 fois).

À 130 mm de diamètre et à 80 fois, l’anneau ovale de M57, parfois appelé le « rond de fumée », apparaît clairement mais sans détails. Cela devient plus intéressant à 150 fois où il devient bien marqué et épais, et son centre vaguement nébuleux.

À 200 mm de diamètre et un grossissement de 80 fois, l’anneau de la nébuleuse planétaire est brillant et contrasté. Il est accompagné d’une étoile de magnitude 13 sur son bord est. À 200 fois, M57 devient magnifique avec des différences de luminosité dans certaines zones de l’anneau : les extrémités sont plus sombres. Il est possible de grossir jusqu’à 400 fois pour tenter de mieux cerner ces variations de luminosité. En revanche, il faut un instrument beaucoup plus grand (400 mm ou davantage) pour espérer voir l’étoile centrale à l’origine de la nébuleuse.

DimensionsMagnitudeDistanceTaille apparente
M57 1 al 9.4 2 700 al 1,5’ x 1’

 Le livre pour aller plus loin 

Édité par Stelvision, Le Ciel au télescope est un guide pratique de référence pour observer le ciel avec un télescope ou une lunette. Il comprend de nombreux conseils pour les débutants et 75 fiches d'observation.
Découvrir

couverture livre Le Ciel au télescope