Préparez-vous ! Le maximum d’activité des étoiles filantes des Géminides se présente sous les meilleurs auspices dans la nuit du 13 au 14 décembre 2020. C’est l’occasion ou jamais d’admirer de belles flèches lumineuses hivernales !

Ciel nocturne avec plusieurs traits blancs qui sont la trace du passage d'étoiles filantes. En premier plan, une colline et une cabane.
Les Géminides photographiées le 14 décembre 2013. Photo : Asim Patel

Les étoiles filantes des Perséides sont les plus célèbres et les mieux connues du grand public, parce qu’elles sont visibles durant l’été, au moment des vacances et alors que les nuits sont douces. Mais il y a en réalité des étoiles filantes visibles tout au long de l’année ! Souvent il est vrai, ce sont surtout les initiés et les spécialistes qui les observent car l’intérêt est limité. Mais avec les étoiles filantes des Géminides de 2020, c’est l’occasion ou jamais de voir ce que peut donner un bel essaim d’étoiles filantes en hiver !

2020 : des conditions idéales pour voir les Géminides

On peut voir des Géminides chaque année entre le 4 et le 17 décembre, mais il y a toujours un moment où elles sont plus nombreuses. En 2020, c’est dans la nuit du 13 au 14 décembre que ce maximum est atteint. Les nuits précédant et suivant ce maximum sont en général intéressantes également. La vitesse des Géminides est relativement lente comparée à celle d’autres essaims (35 km/s) ce qui rend leur observation plus facile. De plus, la constellation des Gémeaux où est situé le radiant restant visible toute la nuit à cette période, on peut en observer à tout moment !

Ciel nocturne avec plusieurs traits blancs qui figurent des étoiles filantes. Les constellations d'Orion et des Gémeaux sont tracées et on voit que les étoiles filantes semblent toutes avoir pour origine les Gémeaux.
Les étoiles filantes des Géminides portent ce nom car elles semblent avoir pour origine la constellation des Gémeaux. Illustration : Carine Souplet – Stelvision

Le maximum 2020 des Géminides se produit juste au moment de la nouvelle lune. Notre satellite sera invisible et la nuit complètement noire, des conditions idéales dont il faut profiter : le nombre maximum d’étoiles filantes devrait en effet atteindre 150 par heure, soit 2 à 3 par minute !

Restes d’une ancienne comète

Les Géminides ont pour origine les poussières générées par l’astéroïde (3200)Phaeton qui orbite en un peu plus d’un an autour du Soleil. Ce corps qui serait une comète « usée » laisse encore échapper des poussières et comme sa période de révolution est courte, il alimente régulièrement l’endroit du nuage traversé par la Terre. Pour nous, c’est la garantie que les étoiles filantes qui en sont issues chaque année seront toujours au rendez-vous !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’oubliez pas qu’un ciel sombre et bien dégagé, une météo favorable (pas de nuages ni de voile nuageux) et un poste d’observation confortable (transat et équipement pour rester au chaud) sont les clés de la réussite. On vous souhaite de faire des dizaines de vœux à cette occasion !

Pour en savoir davantage sur les étoiles filantes, lisez également notre dossier Des étoiles filantes toute l’année.