Nuits des étoiles 2013

nuit landaise
Le début d'une belle nuit dans les Landes
Photo : Zappa

Cette année, les dates choisies pour la 23ème édition des Nuits des étoiles sont le vendredi 9 août, le samedi 10 août et le dimanche 11 août.

Trois nuits où les initiatives des associations, des observatoires, des amoureux du ciel et de la nature, seront presqu’aussi nombreuses que les étoiles dans le ciel !

Les étoiles peuvent être observées n’importe quel jour de l’année où le ciel est dégagé (hélas assez rarement cette année !). Le spectacle du ciel des nuits du 9 au 11 août est cependant magnifié par une « pluie », celle des étoiles filantes qui semblent provenir de la constellation de Persée - d'où leur nom de Perséides. Le phénomène est dû au passage de la Terre dans une zone riche en poussières provenant de la comète Swift-Tuttle. Ces poussières se consument sous l’effet des frottements de l’air.

Etoiles filantes...mais pas seulement

Lune et Vénus
La Lune et Vénus dans les lueurs du crépuscule
(cliquez pour agrandir)
Simulation Stellarium

Dès 21h30 (heures données pour le centre de la France métropolitaine), profitez des belles couleurs offertes par le crépuscule et repérez la brillante Vénus, juste au-dessus de l'horizon ouest. Cette planète - la fameuse "étoile du berger" - resplendit d'un fort éclat immédiatement repérable. Si vous braquez dessus un petit télescope, vous verrez qu'elle a une forme de lune gibbeuse: selon la date d'observation, elle nous montre une portion éclairée plus ou moins grande, comme la Lune. A propos: juste à côté, et tout particulièrement les 10 et 11 août, admirez le fin croissant de Lune qui lui aussi ne va pas tarder à se coucher à l'horizon ouest. Si vous avez des jumelles, n'hésitez pas à les utiliser pour scruter ce croissant. Remarquez la lumière cendrée, cette lueur qui éclaire le reste du globe lunaire et qui n'est autre qu'un "clair de Terre" renvoyé par la Terre vers la Lune.

Vers 22h: le ciel s'assombrit, la Lune se couche, Vénus également, et d'autres astres intéressants commencent à apparaître: notamment Saturne. A l'oeil nu, elle a l'aspect d'une étoile moyennement brillante. Avec un petit télescope, on distingue ses anneaux! Attention, les remous de l'atmosphère (turbulence) perturbent les images, surtout quand il fait chaud et qu'on observe près de l'horizon: donc n'attendez pas que Saturne descende trop bas.

Lune et Vénus
La Lune et Vénus dans les lueurs du crépuscule
(cliquez pour agrandir)
Simulation Stellarium
Lune et Vénus
Vue d'ensemble du ciel d'été traversé par la Voie Lactée
Photo: Sylvain Wallart

Autres astres remarquables à la tombée de la nuit: les brillantes étoiles Arcturus et Véga. Arcturus est visible non loin de Saturne et de Vénus, avec lesquelles elle forme un grand triangle isocèle. On peut aussi la repérer à partir de la Grande Ourse: prolongez le manche de la célèbre "casserole", et la voilà! Quant à Véga, c'est une belle étoile brillante et légèrement bleutée (comparez avec la couleur d'Arcturus) qui domine le ciel très haut au-dessus de nos têtes, presque au zénit.

A partir de 22h30-23h: le ciel devient noir et fourmille d'étoiles. Le spectacle est magique si vous disposez d'un ciel bien dégagé et loin de toute lumière gênante. Profitez-en à l'oeil nu, et si vous avez des jumelles n'hésitez pas à vous perdre dans cette multitude d'étoiles: vous en verrez encore beaucoup plus qu'à l'oeil nu. Surtout dans la région de la Voie Lactée, cette grande arche faiblement lumineuse qui traverse le ciel et qui est en fait une concentration d'étoiles peu brillantes.

Toute la nuit: profitez de ce spectacle simple d'un beau ciel étoilé, et bien sûr guettez les étoiles filantes ! vous en verrez sûrement plusieurs en observant une grande portion de ciel pendant environ une demi-heure. Et si vous avez la chance de disposer d'un télescope, vous pourrez aussi profiter d'une plongée dans le ciel profond pour admirer des nébuleuses et des galaxies.

A partir de 4h du matin: assistez au lever de Jupiter, planète très brillante et facile à repérer à l'oeil nu. Elle monte progressivement à l'est et devient l'astre dominant de notre ciel d'été...jusqu'à disparaître dans l'éclat de l'astre du jour vers 6h30.

Quelles sont les animations prévues ?

La Terre n’est pas en reste. De nombreux sites proposeront des animations, en France principalement mais aussi dans d'autres pays : sur le site de l’Association Française d’Astronomie, vous trouverez une carte des lieux d'animations. Si les planétariums, écomusées, observatoires, clubs d’astronomie ouvrent leurs portes, d’autres initiatives voient le jour depuis quelques années comme des randonnées nocturnes à pied ou à vélo … et même des démonstrations de tir de flèches lumineuses par un club de tir à l’arc.

Entre ces astres du Ciel et nous sur la Terre, les distances sont difficiles à mesurer tant nous sommes éloignés de certains d’entre eux. C’est sur ce thème des distances dans l’univers que ces Nuits des étoiles 2013 tenteront d’apporter des éclairages, avec de nombreuses conférences programmées. Ce thème reprend des interrogations anciennes auxquelles répondra avec une grande précision le satellite Gaia, prochainement lancé, dont la mission est de mesurer les distances à la Terre d’un milliard d’étoiles de notre Galaxie.

Faut-il avoir un télescope pour apprécier cette rencontre ?

Lunette sous les étoiles
Lunette sous les étoiles
Photo : J.B. Feldmann. Paysages célestes.

Non, pas besoin de posséder un instrument performant pour avoir le plaisir d'observer, vous pouvez aussi bien venir sans matériel ou amener une simple paire de jumelles et profiter ensuite des instruments présents sur place que des passionnés, membres de clubs d'astronomie ou d'associations seront heureux de partager, ainsi que leur savoir. En revanche, il est conseillé à tous de se munir d'une carte du ciel, de vêtements chauds et d'une lampe de poche. Couvrez votre lampe d'un papier ou plastique rouge pour ne pas gêner les observations (ou procurez-vous une StelFlash).

Y aura-t-il beaucoup d'étoiles filantes ?

étoile filante et Voie Lactée
Etoile filante des Perséides, près de la Voie Lactée.

L'événement s'appelait à l'origine la Nuit des étoiles filantes en raison de la période des Perséides, durant laquelle le nombre d'étoiles filantes traversant le ciel est particulièrement élevé. Chaque année, de nombreuses étoiles filantes peuvent être observées de mi-juillet à fin août, le maximum étant atteint le 12 août. Autrement dit, même après les Nuits des étoiles, ça continue de plus belle ! Pour en profiter, il suffit de s'étendre par terre ou sur un transat et de contempler une large portion de ciel. En restant attentif 10 minutes, vous êtes quasiment assurés de voir une ou plusieurs étoiles filantes. Le nombre maximum d'étoiles filantes par heure est estimé à une centaine. Vous serez également surpris de constater que le ciel est régulièrement parcouru par des satellites artificiels, qui ressemblent à des étoiles qui défilent lentement dans le ciel.

Paysages célestes

Envie de se plonger dans l'ambiance des nuits étoilées ?

Découvrez le livre de Jean-Baptiste Feldmann, Paysages Célestes.

...et montez le son de votre PC pour écouter les petites bêtes de l'été !

Découvrez la playlist grillons et criquets avec Illustrations Sonores